Une méta-analyse souligne des différences nutritionnelles entre aliments bio et ceux issus de l’agriculture conventionnelle

L’engouement marqué pour les aliments bio repose notamment sur le fait qu’ils sont perçus comme meilleurs nutritionnellement par les consommateurs. Une méta-analyse, publiée très récemment dans le British Journal of Nutrition, a examiné 343 publications afin d’évaluer l’existence ou non de différences nutritionnelles entre les aliments issus de l’agriculture biologique et de l’agriculture conventionnelle.
La publication montre ainsi des concentrations en antioxydants sensiblement plus élevées dans les aliments issus de l’agriculture biologique. Les flavanols et les anthocyanes, par exemple, affichent respectivement des taux supérieurs de 50% et 51%.
En parallèle, les résultats établissent une présence de résidus phytosanitaires 4 fois plus importante pour les cultures conventionnelles, qui contiennent également davantage de cadmium.
Ces données devront être précisées en considérant notamment l’impact du type de culture, des espèces considérées et des conditions agronomiques et climatiques sur les différences nutritionnelles constatées entre agriculture biologique et conventionnelle.

Source : M. Barański, D. Średnicka-Tober, N. Volakakis, C. Seal, R. Sanderson, G. B. Stewart, C. Benbrook, B. Biavati, E. Markellou, C. Giotis, J. Gromadzka-Ostrowska, E. Rembiałkowska, K. Skwarło-Sońta, R. Tahvonen, D. Janovská, U. Niggli, P. Nicot and C. Leifert (2014). Higher antioxidant and lower cadmium concentrations and lower incidence of pesticide residues in organically grown crops: a systematic literature review and meta-analyses. British Journal of Nutrition, 112, pp 794-811.