Une étude à la carte : conception de plats à partir d’images

Une étude Française s’est intéressée à la composition de plats, et a pour cela demandé aux 120 participants de concevoir des plats principaux à partir de 20 images. La particularité de cet exercice résidait dans le choix proposé : 4 groupes d’aliments étaient présentés (féculents, légumineuses, viande* et légumes), et les participants devaient composer un plat avec trois images, dont l’ordre était noté. En plus de cette contrainte, des consignes étaient données sur le contexte de la prise alimentaire parmi 6, avec : repas à la maison, repas au self à la cantine, repas gastronomique, repas économique, repas végétarien et enfin repas pour inviter les nouveaux voisins.

Les informations ont permis d’identifier que la viande était le premier produit alimentaire choisi, ce qui indique que la construction de repas par des consommateurs non-végétariens se fait autour de ce groupe de produits, présent dans 80 % des scénarios. Le choix le plus commun était l’association viande – féculents – légumes. Les profils des consommateurs ont aussi eu une importance, les hommes choisissant de la viande plus souvent, tout comme les personnes ayant plus de 40 ans. Les personnes ayant un niveau d’éducation plus haut ont eu tendance à choisir plus de légumineuses et moins de viande.

Les féculents et légumineuses étaient plus choisis dans le scénario avec un petit budget, les participants n’associant pourtant pas les deux très souvent, les légumineuses étant plus souvent associées avec la viande en général. Pour augmenter la consommation de légumineuses, une meilleure communication sur leurs bénéfices santé et leurs prix bas, avec des exemples d’associations avec les féculents et une adaptation au profil des consommateurs seraient sans doute bénéfiques.

 

* Le groupe viande regroupe la viande, la volaille, les poissons et les œufs.

 

Source :