Un risque de diabète moindre chez les grands consommateurs de produits bio

Une nouvelle étude menée sur la cohorte Nutrinet-Santé a mis en évidence un risque de diabète de type 2 plus faible de 35% chez les consommateurs réguliers de produits issus de l’agriculture biologique.  

Publication après publication, les bénéfices sanitaires liés à la consommation de produits issus de l’agriculture bio sont de plus en plus suggérés.  Une équipe franco-américaine estime dans son étude portant sur la cohorte Nutrinet-Santé, publiée le 9 novembre 2020, qules plus gros consommateurs d’aliments labélisés “AB” ont un risque de diabète de type 2 réduit de plus d’un tiers (35%) par rapport aux consommateurs occasionnels. Ceci est une première pour une étude prospective. 

 L’hypothèse la plus plausible jugée par les auteurs sont que les produits bio ne contiennent pas de résidus de pesticides de synthèse, comparés à l’alimentation conventionnelle. D’autres études publiées dans la revue Nutrients montrent des résultats allant dans le même sens : risque de diabète plus faible de 20% chez les consommateurs de produits BIO). La relation observée sur les participants de la cohorte NutriNet est plus forte, chaque augmentation de % de produits bio dans l’alimentation totale consommée est associée à une diminution de 3 % du risque de diabète. L’association est plus significative pour les femmes, avec un risque de diabète plus faible de 65% chez les plus grandes consommatrices de produits bio. Cette relation dépendante du sexe pourrait être un effet de perturbateurs endocriniens résiduels de certains pesticides qui persistent dans les végétaux conventionnels, pour lesquels les effets différenciés en fonction du sexe sont bien documentés. 

 

Source: https://ijbnpa.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12966-020-01038-y