L’Institut Olga Triballat finance 3 projets de recherche

En janvier 2020, l’Institut Olga Triballat a lancé un appel à projets de recherche. Après l’étude des dossiers candidats par le Conseil Scientifique et par le Conseil d’Administration, 3 projets ont été retenus et bénéficieront d’une subvention.

 

  • Le projet « Perfebio » porté par l’UMR SAS de l’INRAE à Rennes

Ce projet vise à évaluer et à analyser les performances environnementales et productives de fermes d’élevage afin de proposer aux éleveurs des stratégies alliant biodiversité et production. Il se base sur un réseau de fermes, parmi lesquelles cinq appliquent les principes d’agroécologie. L’évaluation des performances environnementales et la quantification du service du support de la biodiversité seront approchées par :

  • L’analyse du cycle de vie (ACV)
  • L’analyse des services écosystémiques (SE)
  • Le degré d’agroécologie, degré de naturalité.

L’ensemble de ces méthodes permettra d’analyser les tensions et les compromis à faire pour allier biodiversité et production, et permettra de proposer des stratégies aux éleveurs envisageant une transition agroécologique.

 

  • Le projet « MSO » porté par l’UMR BACAP de l’INRAE au Rheu

L’objectif du projet est de redéployer la diversité intra et interspécifique de deux espèces végétales (sorgho et millet) sur le territoire Breton. Décliné en 3 étapes, le projet consiste dans un premier temps à semer des variétés de sorgho sur le territoire Breton afin d’identifier les caractères agronomiques intéressants. Par la suite, le projet cherchera à valoriser la farine de sorgho à haute valeur nutritive dans la composition de biscuits, de pâtes ou de pâtisseries sans ou pauvres en gluten, ainsi qu’à évaluer leur qualité sensorielle et organoleptique. Enfin, une évaluation sensorielle des produits transformés à base de millet sera menée et le but sera de populariser des recettes simples pour valoriser les stocks des producteurs.

 

  • Le projet « Sojabiote » porté l’UMR 1329 Micalis– AgroParis Tech de l’INRAE de Jouy-en-Josas  

Ce projet se décompose en 3 objectifs qui sont l’évaluation ex-vivo de la modulation de la diversité du microbiote intestinal humain par du jus fermenté ; la détermination de la modulation potentielle de la protéolyse de la fraction protéique du jus de soja fermenté sur le microbiote intestinal ; l’identification des métabolites formés au cours de la co-incubation du microbiote et des produits fermentés.

Le but final étant d’augmenter la connaissance des liens entre les aliments végétaux fermentés et la santé.