Projets de structuration de filière : ARPEEGE fait le lien entre producteurs de végétaux et élevages dans le Grand Est

ARPEEGE (Autonomie en Ressources Protéiques et Energétiques des Elevages du Grand Est) est un PEI (Partenariat Européen à l’Innovation), lancé dans le cadre du Plan Protéine. Il associe 22 Partenaires menés par Hervé Festuot (chef de service de la Chambre d’agriculture des Ardennes et animateur de l’association Pôle Elevage Ardennes).

Ce projet, débuté en 2019 pour une durée de trois ans, vise à créer un lien entre producteurs de végétaux et élevages dans le Grand Est, dans le but de rendre les éleveurs moins dépendants aux importations et davantage complémentaires avec les producteurs de végétaux du Grand Est.

A l’heure actuelle, le Grand Est dispose déjà d’une autonomie protéique de 80%, qui pourrait atteindre les 112% sans les exportations, ce qui laisse donc une marge de progression assez importante.

Dans un premier temps, l’implantation d’une nouvelle source protéique permettrait de réduire la dépendance aux importations et de créer un lien entre éleveurs et producteurs. Par exemple, il est possible de produire 140 000 ha de soja dans le Grand Est, ce qui pourrait permettre de bâtir une nouvelle économie régionale autour de la culture du soja.

Dans un second temps, l’accès à des contrats-types entre éleveurs et producteurs, la création d’une table de correspondance de produits et de prix, et la mise en place d’une plateforme entre acheteurs et vendeurs, permettraient de trouver des producteurs de matières premières protéiques qui souhaiteraient mettre à disposition leurs cultures pour les élevages de la région, en contractualisant avec les éleveurs.

Ces différents axes d’amélioration visent à renforcer le lien entre les différents acteurs de l’autonomie protéique du Grand Est, et de la rendre ainsi plus efficace.

 

Source : https://www.terresunivia.fr/decouvrir-terres-univia/actualites/projets-de-structuration-de-filiere-arpeege-fait-le-lien-entre