One Health : un congrès digital pour la santé de la Terre, des Animaux et des Hommes

Le congrès One Health 2020, porté par Bleu Blanc Cœur et soutenu par Valorex et l’INRAE, s’est déroulé les mardis 23 juin, 30 juin et 7 juillet sous forme de 3 sessions diffusées en direct sur internet. Durant ces 3 émissions, différents intervenants ont pris la parole pour apporter des explications scientifiques ou des témoignages sur des sujets de nutrition, de santé, d’agriculture et d’environnement. De nombreux aspects ont été abordés comme la santé des sols, qui est nécessaire pour obtenir des aliments de qualité et donc pour améliorer la santé des animaux et Hommes qui s’en nourrissent. Les pratiques trop intensives appauvrissent les sols et, dans ces conditions, ces derniers endossent un rôle néfaste pour la planète car ils rejettent davantage de gaz à effet de serre. C’est pourquoi il est nécessaire de se questionner sur les modes de production actuels. Par ailleurs la santé des animaux a été abordée et en particulier les choix de production (labels écoresponsables) qui définissent la composition nutritionnelle du produit animal. Par exemple, si l’alimentation animale est enrichie en acides gras oméga 3, comme cela a été mis en place par Bleu Blanc Cœur, le produit animal consommé par l’Homme le sera aussi. Sur ce sujet, plusieurs intervenants ont évoqué des effets favorables des acides gras oméga 3 sur l’inflammation, ce qui leur confère un effet potentiellement protecteur vis-à-vis de certaines maladies. Certains intervenants recommandent également de rééquilibrer les assiettes, en augmentant les aliments d’origine végétale et diminuant ceux d’origine animale.  En outre, les intervenants se sont attardés sur la complémentarité entre l’approche nutritionnelle et l’approche médicamenteuse pour les animaux, en rappelant les risques d’une surexposition de nos organismes aux agents de défenses pharmacologiques, et la capacité de prévention des infections par de bonnes pratiques alimentaires. Enfin, les intervenants ont rappelé qu’il faudrait redonner confiance aux consommateurs dans leurs choix alimentaires. Pour conclure, il est primordial que les experts travaillent ensemble pour construire une chaîne alimentaire de qualité et qui respecte la santé de la Terre, des animaux et des Hommes, grâce aux mesures scientifiques et aux actions locales menées sur le terrain par les professionnels.

Source : https://www.bleu-blanc-coeur.org/