L’impact des applications anti-gaspillage

Le gaspillage alimentaire est un fléau dans notre société, que ce soit d’un point de vue éthique, économique et environnemental. Si l’on considère en surface les 1,3 milliards de tonnes de nourriture gaspillées, cela reviendrait à utiliser la superficie de la Chine pour les stocker dans des décharges qui produisent du méthane. Les recommandations des Nations Unies prévoit de diminuer la quantité de nourriture jetée de moitié chez les vendeurs et consommateurs. Pour réaliser cet objectif, des moyens ont été mis en place comme des applications ouvertes au grand public.

Parmi elles, Too Good to Go s’est imposée comme leader du combat contre le gaspillage alimentaire. Son concept est simple : vendre à prix réduit des paniers surprise. Selon Jamie Crummie, son co-fondateur, la résultante est « une triple victoire » pour le client, le vendeur et la planète. Plusieurs dizaines de milliers de partenaires font partie de son action sur tout le globe. Malgré cette initiative très positive, les données de l’Agence de protection de l’Environnement montre qu’une partie importante des déchets provient de la nourriture déjà présente dans les foyers. C’est pour répondre à cette problématique qu’Olio a été créée.

Le concept assez novateur permet à des voisins de se partager entre eux la nourriture en excès. La durée d’attente estimée est très faible, puisque la moitié des produits rendus accessible sur l’application ne met qu’un peu plus que 20 minutes pour être demandée par d’autres utilisateurs.

Au-delà de la démarche, ces applications s’inscrivent dans un mouvement de sensibilisation pour faire changer les tendances de consommation vers des horizons plus respectueux de l’environnement.

Source : https://www.rte.ie/news/business/2022/0130/1276660-food-waste-apps/