Les prix des produits alimentaires en hausse d’après l’indice FAO

Les cours mondiaux des produits alimentaires ont enregistré, en février 2021, leur neuvième mois consécutif de hausse pour atteindre leur niveau le plus haut depuis près de 9 ans. La FAO signale que 45 pays (dont 34 en Afrique) ont besoin d’une aide alimentaire extérieure.

L’indice FAO des prix des produits alimentaires permet de suivre l’évolution des cours internationaux des denrées alimentaires les plus largement commercialisées à l’échelle mondiale. En février, tous les sous-indices qui le composent ont enregistré une progression.

L’indice FAO des prix des huiles végétales a gagné 6,2% et atteint son plus haut niveau depuis avril 2012. Celui des céréales a également connu une hausse de 1,2% avec notamment le prix du sorgho qui a connu une hausse de 17,4% sur le mois de janvier.

On observe également une hausse de l’indice pour le sucre, avec une croissance mensuelle de 6,4%, une progression de 1,7% des prix des produits laitiers et de 0,7% du prix de la viande.

Les incidences de la pandémie du Covid-19, principalement la perte de revenus, jouent fortement sur les niveaux mondiaux d’insécurité alimentaire. La pandémie aggrave des situations déjà précaires causées par les conflits, les ravageurs et les chocs climatiques, notamment les ouragans qui ont récemment frappé l’Amérique centrale et les inondations qui ont touché l’Afrique.

 

Sources : http://www.fao.org/news/story/fr/item/1378820/icode/