Les fibres, un nutriment protecteur vis-à-vis du risque de cancer du sein ?

Les fibres alimentaires sont des glucides non digestibles par l’Homme, présents dans les végétaux (fruits, légumes, produits céréaliers). Leur rôle sur le bon fonctionnement digestif, notamment la régulation du transit a beaucoup été étudié. Par ailleurs, elles participent à l’effet favorable de l’alimentation vis-à-vis du risque de cancer colorectal, grâce à leur fermentation dans le colon qui libère de l’acide butyrique. Des chercheurs en épidémiologie de l’Université de Harvard se sont penchés sur l’effet protecteur des fibres sur le développement du cancer du sein. Il se sont basés sur des études prospectives qui traitent de cet effet et ont réalisé une revue systématique ainsi qu’une méta-analyse de ces études prospectives. Leurs résultats, publiés en avril 2020, ont montré une réduction significative du risque de cancer du sein de 8% pour les femmes consommant le plus de fibres. Cette réduction du risque est valable avant et après la ménopause. Concernant le type de fibres impliquées dans cet effet protecteur, ce sont les fibres solubles qui sont associées à cette diminution du risque et plus précisément celles qui proviennent de fruits.

Source: Farvid MS, Spence ND, Holmes MD, Barnett JB. Fiber consumption and breast cancer incidence: A systematic review and meta-analysis of prospective studies. Cancer, 2020 Apr 6,  doi: 10.1002/cncr.32816