La stratégie nationale sur les protéines végétales : Que permettra-t-elle d’accomplir ?

Le plan « protéines végétales » énoncé par le président de la République est l’une des mesures phare du volet agricole du plan de relance et participerait à la reconquête de notre souveraineté alimentaire. En effet, le premier objectif du plan « protéines végétales » est de rendre la France plus indépendante envers l’importation de protéines végétales pour l’alimentation humaine et animale. Actuellement, la France importe ¼ des protéines végétales pour l’élevage et la moitié des matières riches en protéines pour l’alimentation humaine.

Ce plan a pour but d’aller vers une transition des systèmes agricoles actuels vers des systèmes agricoles diversifiés en cultures riches en protéines et autonomes en protéines fourragères. Ce plan compte également faire de la France un leader de la protéine végétale pour l’alimentation humaine, en investissant dans les exploitations agricoles, en soutenant des projets alimentaires territoriaux, en faisant la promotion des produits transformés à base de légumineuses, la formation des cuisiniers …

Ainsi le plan aura comme impact de réduire la dépendance aux importations de protéines végétales de la France, d’augmenter les surfaces de culture de légumineuses (les doubler d’ici 2030 et atteindre 8% de la surface agricole utile) et faire de la France un leader de la protéine végétale pour la consommation humaine pour accompagner les nouvelles recommandations nutritionnelles.

Source : https://agriculture.gouv.fr/strategie-nationale-sur-les-proteines-vegetales-0