La FAO lance l’Action mondiale liée à l’initiative « Un pays – Un produit prioritaire »

C’est dans l’objectif de stimuler des filières de produits agricoles spéciaux que la FAO lance aujourd’hui l’action mondiale pour le développement vert de ces produits « Un pays  un produit prioritaire ». L’objectif final de cette initiative est d’entamer un développement des systèmes agroalimentaires actuels vers des systèmes plus verts et plus durables.

Les produits agricoles spéciaux qui sont visés regroupent tous les types de produits agricoles reconnus (ou susceptibles d’être reconnus) comme des produits agricoles nationaux ou locaux symboliques, qui ne sont pas aussi développés que les cultures les plus courantes, tels que le blé, le maïs ou le soja. Vis-à-vis des échanges commerciaux et des marchés locaux, régionaux et mondiaux, leur intégration offre un potentiel considérable.

Les produits agricoles spéciaux sont liés à un patrimoine culturel et un territoire, et présentent les qualités et caractéristiques spécifiques qui y sont associées. Ils contribuent à la sécurité alimentaire, à une bonne alimentation, aux revenus des agriculteurs et à la croissance économique tout en protégeant l’environnement et la biodiversité.

La concrétisation du Programme de développement durable pourrait considérablement progresser, par la promotion des produits agricoles spéciaux, grâce à l’innovation et au développement vert, tout comme l’aide au développement des petits exploitants et des modèles de production de l’agriculture familiale.

Pour permettre une transition vers des systèmes agroalimentaires plus efficaces, plus inclusifs, plus résilients et plus durables, le projet a plusieurs axes d’amélioration. On y retrouve notamment une meilleure utilisation des systèmes de production, la diminution des pertes concernant le rendement des cultures et la biodiversité, le contrôle des pertes de nourriture, du gaspillage, et du mauvais usage des produits agrochimiques, et la favorisation des avantages agricoles intégrés.

 

Source : http://www.fao.org/news/story/fr/item/1438086/icode/