COVID-19 et alimentation : une augmentation de la popularité des protéines végétales

L’engouement pour les protéines végétales et alternatives est une tendance qui semble être accélérée par la COVID-19. Cette tendance continue de bondir chez les consommateurs et au sein de l’industrie alimentaire à travers le monde.  Selon la responsable de la recherche et de l’engagement chez Farm Animal Investment Risk and Return (FAIRR), Sonia Alexandrenne : « C’est un marché qui croît en moyenne 14 fois plus vite que la consommation alimentaire de façon générale ».

En effet, alors que les protéines végétales représentent aujourd’hui 1 % de l’industrie de la viande, FAIRR prédit qu’elles en représenteront 40 % en 2040. Ainsi, il y a un changement et une grande prise de conscience auprès des producteurs pour une diversification vers des protéines alternatives.

Les consommateurs jouent aussi pour beaucoup dans le changement qu’on note au sein de l’industrie depuis quelques années, en se tournant encore plus rapidement que prévu vers les protéines alternatives et végétales. Trois enjeux pris en compte par les consommateurs expliquent la hausse de popularité des protéines alternatives : le bien-être des animaux, l’environnement et la santé.

L’inquiétude du public quant au lien entre la production de viande et la crise de la COVID-19 ou de la peste porcine africaine contribue à l’accélération de la demande à l’heure actuelle.

Cependant, Sonia Alexandrenne assure que « malgré l’engouement pour les produits alternatifs, il ne faut pas s’attendre à voir la viande disparaître des tablettes ». Mais pour cela, il y a certains aspects de l’élevage intensif qui doivent changer, le rendre plus compatible avec une transition climatique et avec des pratiques plus positives sur l’environnement.

 

Source : https://www.tvanouvelles.ca/2020/11/11/alimentation-la-covid-19-augmente-la-popularite-des-proteines-vegetales